Porteur
Marie-Line Gobinddass
Session
2020
Co-porteur(s)
Titre
Evaluation des impacts sur la santé dus aux changements environnementaux et aux contaminations dans l’Est Guyanais depuis la construction du Pont de l’Oyapock
Résumé
Le Brésil et la France ont été lié par la voie routière depuis l’inauguration du Pont de l’Oyapock en Mars 2017. Ceci représente un évènement fondateur qui intervient dans un contexte structuré depuis de nombreuses années et déterminant ainsi un avant et un après. La circulation automobile entre Oiapoque et Saint-Georges qui n’existait pas jusqu’à là sera étudiée, nous nous intéresserons ici en particulier aux oxydes d’azote (NOx) et aux particules fines (PM10, PM2.5). En effet, les oxydes d’azotes se forment par combinaison de l’azote et de l’oxygène atmosphériques lors des combustions, en particulier celles issues du trafic routier. Ce polluant est rapidement transformé en dioxyde d’azote par interaction avec l’ozone. En ce qui concerne les particules fines PM10 et PM2.5, elles ont un diamètre inférieur à 10 um et sont d’origines variées (naturelles, anthropiques). Ces particules fines de PM10 et PM2.5 proviennent de l’usure des routes, des feux de bois, de l’agriculture et des brumes de Sahara. Nous effectuerons des campagnes de mesures des taux de NOx, PM10 et PM2.5 depuis la construction du pont de l’Oyapock et nous évaluerons ensuite les impacts sur la santé sur le moyen à long terme.
Type de projet
Projet OHM
OHM(s) concerné(s)
  • Oyapock
Disciplines
Santé publique
Image

Porteur

Marie-Line
Gobinddass
Je suis enseignante-chercheure depuis 11 ans à l’UMR ESPACE DEV de l’Université de la Guyane sur les problématiques de modélisation et cartographie de la pollution en milieu amazonien et sur l’estimation de l’impact sur la santé des populations de ces polluants. J'ai obtenu en 2011 une chaire d’excellence sur l’évaluation des retombées issues du nuage cinétique d’Ariane V. Au cours de cette chaire d’excellence j'ai proposé au Dr Emilie Mosnier en 2014 une demande de financement à l’hôpital Andrée Rosemon sur la recherche d’impact de polluant sur les maladies respiratoires. J’ai été qualifiée Maître de Conférences en section, 34, 35 et 37 plusieurs fois depuis 2011 et jusqu’à aujourd’hui.
J'ai notamment présenté un poster à l’American Geophysical Union sur le transport des poussières saharienne depuis le Bodéle jusqu’en Guyane Française en partenariat avec Guyane Atmo en 2014 et un autre poster sur l’impact des NO2 sur la santé en Guyane Française à l’EGU à Vienne en 2016, une autre présentation orale sur la comparaison entre un indicateur de poussière désertiques (PM10-PM2.5) en Guadeloupe et en Guyane Française de nombreux autres articles et conférences sur les impacts des poussières sahariennes en Guyane Française.

1. M.L. Gobinddass, J. Molinie, S. Richard, K. Panechou-Pulcherie, A. Jeannot,“Analysis to differentiate marine chlorine to industrial chlorine in the equatorial region of French Guiana”, A31B-3037,AGU2014, December 15-19, 2014, San Francisco , USA

2. M.-L. Gobinddass, B. Dendele, J.Molinie, K. Panechou-Pulcherie, and A. Gatineau, “NO2 possible effects on human health in French Guiana”, vol. 18, EGU2016-82, 17-22 April 2016, Vienne, Austria.

3. L. Euphrasie-Clotilde, J. Molinie, M.L. Gobinddass, T. Feuillard, K. Panechou Pulcherie, F. N. Brute, « Comparison between Desert Dust Day behavior in Guadeloupe and in French Guiana ». Pollution Control and Sustainable Environment, Rome, Italie, 26-28 Juillet 2018



Participants

Kathy
Panechou Pulchérie
Kathy ,Emilie Panechou Pulchérie ,Mosnier
Directrice de Guyane Atmo depuis l’an 2000 et elle participe activement au développement de la production, la diffusion et l’utilisation des connaissances pour la prévention contre les problèmes de pollution à la population guyanaise. L’association Guyane Atmo est devenue incontournable pour la diffusion des connaissances sur les pollutions et les études de poussières sahariennes en Guyane.
Emilie
Mosnier
Kathy ,Emilie Panechou Pulchérie ,Mosnier
Docteur en médecine (MD) et chercheuse en santé publique et épidémiologie à l’hôpital André Rosemon et au laboratoire du SESSTIM. Elle a proposé en 2014 avec Marie-Line Gobinddass une demande de financement sur les impacts des poussières sahariennes sur la santé de la population en Guyane Française.