Porteur
Rosuel Lima-Pereira
Session
2018
Co-porteur(s)
Soizic CROGUENNEC et Mabiane FRANCA
Titre
Les lieux de culte et les espaces funéraires dans la zone transfrontalière (France-Brésil)
Résumé
Les sites considérés sacrés d’origine naturelle ou bâties par l’homme sont d’une grande importance culturelle et spirituelle. Les lieux de culte et les espaces funéraires sont consacrés par des peuples natifs ou par des exilés depuis la nuit des temps. Certains de ces lieux sont de plus en plus répertoriés et enregistrés dans l’histoire de l’humanité. Ces lieux sont aussi liés à des contextes spécifiques, à un écosystème ou à des traditions socioculturelles. Étant donné la diversité environnementale, culturelle et cultuelle du territoire transfrontalier entre la Guyane française et l’État de l’Amapá, l’étude que nous proposons de réaliser vise à quantifier, caractériser et à cartographier les lieux dédiés aux cultes et aux espaces de funérailles dans les zones urbaines, périurbaines et forestières des communes de Saint Georges de l’Oyapock et de l’Oiapoque. Zone transfrontalière, la région étudiée doit être considérée dans sa « profondeur » comme lieu porteur de dynamiques sociales et culturelles transnationales (GUICHARD et HILY, 1996). Délimitation entre des États ou des Empires, la frontière doit être considérée dans son « épaisseur » (S. DULLIN, 2014) et non pas seulement comme une ligne pour faire émerger la complexité et la richesse des « sociétés de frontière » (BERTRAND et PLANAS, 2011). De fait, les régions frontalières sont aussi bien une affaire locale que nationale. Leur évolution au fil du temps est certes le fruit de rapports de force géopolitiques entre états voisins, mais elle est aussi et surtout liée étroitement au quotidien des communautés locales, à leur appropriation culturelle et religieuse du territoire, aux différents réseaux qu’elles tissent dans ces espaces. Ainsi, notre projet prendra en compte les dynamiques environnementales et identitaires à la fois particulières aux habitants de chaque commune et celles spécifiques à l’homme amazonien, connus par le terme de caboclo. Du point de vue de la caractérisation des lieux sacrés, notre étude s’attachera aux pratiques religieuses de rite amérindien connues par le nom de Pajelança ou Cura, au Brésil et de Chamanisme, en France. Nous nous attarderons aussi sur les rites chrétiens qu’ils soient catholiques, protestants ou évangélistes ainsi que sur les rites animistes d’origine africaine. Cette étude proposera aussi une caractérisation des espaces funéraires des habitants de cette zone frontière. Un des objectifs de la cartographie de ces espaces sacrés ou sacralisés est d’esquisser les démarches associatives, juridiques, politiques et socioreligieuses de reconnaissance, de protection et de préservation, par les états français et brésilien, de ce patrimoine à la fois environnemental et immatériel marqués par des traits culturels et cultuels.
Type de projet
Projet OHM
OHM(s) concerné(s)
  • Oyapock
Disciplines
Géohistoire
Image

Porteur

Rosuel
Lima-Pereira
Rosuel LIMA-PEREIRA est Maître de conférences en Civilisation brésilienne à l’Université de Guyane. Entre 2008 et 2010, il a obtenu du gouvernement de l’État du Maranhão, au Brésil, une bourse de la FAPEMA (Fundação de Amparo à Pesquisa e ao Desenvolvimento Científico e Tecnológico do Maranhão) attachée au CNPQ (Conselho Nacional de Desenvolvimento Científico e Tecnológico). Depuis 2012, il est docteur en Études Ibériques et Ibéro-américaines par l’École doctorale Montaigne Humanités de l’Université Montaigne Bordeaux. Sa thèse s’intitule Mythogenèse, syncrétisme et pérennité du sébastianisme dans l’identité brésilienne du XXe et du début du XXIe siècle (L’État du Maranhão et ses manifestations socioreligieuses). Ses travaux de recherches portent sur l’imaginaire, les représentations, les croyances amérindiennes et afro-brésiliennes, le syncrétisme religieux et sur la formation de l’identité brésilienne. Parmi ses publications, on peut citer : « Heroísmo, guerra e imaginário : Raízes medievais e socioculturais do Sebastianismo maranhense », História Antiga e Medieval, Org: ZIERER, Adriana & B. VIEIRA, Ana Livia, editora UEMA, São Luis – Maranhão, Brésil, vol. VI, p. 365-374, 2017 ; «Le messianisme tupi-guarani, participe-t-il à la mythification du roi Dom Sebastião en Amérique portugaise? », Le Verger – bouquet n° 5, Cornucopia site de recherche universitaire, ISSN 2261-8449, Janvier 2014 ; « Les enjeux identitaires socioreligieux dans l’espace frontalier franco-brésilien (Brésil–Guyane française) », Revue Synergies Brésil, n° spécial 1, São Paulo, Editora Humanitas, Université de São Paulo, 2010, p. 223-232. Rosuel LIMA-PEREIRA est rattaché au Laboratoire de recherches MINEA (Migrations, Migrations Inter-culturalité et Éducation en Amazonie).

Participants

Soizic
CROGUENNEC
Soizic,Mabiane CROGUENNEC,FRANCA
Soizic CROGUENNEC est Maîtresse de conférences en histoire moderne à l’université de Guyane. Après avoir soutenu sa thèse sur les sociétés métisses du Centre-Nord de la Nouvelle-Espagne, publiée en 2015 sous le titre Sociétés minière et monde métis. Le Centre-Nord de la Nouvelle-Espagne au XVIII siècle, elle a réorienté ses recherches vers l’étude des sociétés de confins dans le cadre de la Louisiane espagnole (1763-1803), dans le cadre d’une année de post-doctorat à la Casa de Velázquez (2016-2017). Le but est d’analyser la capacité des populations touchées par les vastes échanges territoriaux de la fin du XVIIIe siècle à s’adapter à une situation mouvante et développer des stratégies individuelles et collectives remarquables. Parmi ses publications, on peut citer : « Between marginalization and integration: colonial castas in the Zacatecas area at the beginnings of the 18th century » (Jahrbuchfür Geschichte Lateinamerikas, 2011), « Le...
Mabiane
FRANCA
Soizic,Mabiane CROGUENNEC,FRANCA
Mabiane FRANCA est actuellement professeur contractuel à l’université de Guyane. Titulaire de deux doctorats l’un en Géographie par l’Université de Rennes 2 et l’autre en Sciences des forêts tropicales par l’Institut National de Recherche Amazonienne-INPA. Au cours de ses recherches, elle a été boursière à l’AIRD (2014-2015) ; au CNPQ (2013-2014), et au programme de bourse d’Excellence Eiffel, du Ministère des affaires étrangères (2005). Sa thèse « Estimation de la biomasse, de l’indice foliaire et l’application de la télédétection dans l’étude de la couverture végétale en forêt ombrophile ouverte et dense en Amazonie » a été soutenue en 2009. Ses recherches portent sur la dynamique forestière et la biodiversité amazonienne. Parmi ses publications, on peut citer : “Carbon recovery dynamics following disturbance by selective logging in Amazonian forests” (eLife, 2016) ; “Dinâmica do carbono em uma floresta manejada...