Porteur
Sebastien Brosse
Session
2018
Co-porteur(s)
Jean Baptiste DECOTTE et Jerome MURIENNE
Titre
Patrons spatiaux de biodiversité des vertébrés de la source à l’estuaire du fleuve Oyapock : Influence des facteurs naturels et anthropiques
Résumé
L’Oyapock abrite une exceptionnelle biodiversité qui représente une ressource importante pour les populations locales. Pourtant cette biodiversité subit des pressions humaines dont la nature et l’intensité varie dans chacun des trois principaux bassins de vie (pêche et chasse de subsistance à Trois Sauts, orpaillage clandestin à Camopi, urbanisation et pêche commerciale à Saint Georges).
Ce projet vise à réaliser un inventaire de la biodiversité des vertébrés (poissons, amphibiens, reptiles, mammifères) sur l’ensemble du cours principal de l’Oyapock, à l’aide d’une technique novatrice basée sur la collecte de l’ADN des organismes dans l’eau. Cette technique, nommée Metabarcoding environnemental, permet d’inventorier la biodiversité sans capturer les organismes, et donc d’obtenir rapidement une image précise de la biodiversité sur de nombreux sites.
Nous échantillonnerons 30 sites de l’estuaire à l’amont de Trois Sauts, et mettrons la biodiversité mesurée en relation avec les usages humains dans les trois bassins de vie. Nous chercherons donc à quantifier les gradients spatiaux de biodiversité, mais également à identifier les zones de forte biodiversité sous influence humaine dans lesquelles des actions prioritaires de conservation pourraient être menées. Cet inventaire constituera également un état des lieux de la biodiversité qui servira de ligne de base pour mesurer les changements futurs induits par exemple par l’ouverture du pont sur l’Oyapock. Enfin nous comparerons nos résultats à ceux obtenus sur le fleuve Maroni pour analyser l’effet de deux différents modes d’usage anthropique (anthropisation ponctuelle sur l’Oyapock, anthropisation croissante de l’amont à l’aval sur le Maroni) sur la biodiversité des deux fleuves.
Type de projet
Projet OHM
OHM(s) concerné(s)
  • Oyapock
Disciplines
Écologie
Image

Porteur

Sébastien
Brosse
Je suis enseignant chercheur à l’Université Paul Sabatier de Toulouse, et responsable de l’équipe de recherche Ecologie Aquatique et Changements Globaux (AQUAECO) du laboratoire Evolution et Diversité Biologique (UMR 5174 CNRS-UPS-ENSEFA-IRD).
Mes activités de recherche concernent l’écologie des poissons d’eau douce que j’aborde à deux échelles complémentaires : à l’échelle du globe, j’utilise des bases de données pour comprendre comment se distribue la biodiversité à large échelle, et comment l’homme, en provoquant des extinctions et des introductions d’espèces, modifie cette biodiversité. A une échelle plus fine, je m’intéresse en particulier aux communautés de poissons de Guyane. Je cherche en effet à comprendre comment s’organise la distribution spatiale des espèces dans les cours d’eau, et comment les facteurs environnementaux, qu’ils soient naturels ou anthropiques affectent cette distribution des espèces. Ces activités m’ont amené à rechercher des milieux exempts de perturbations humaines pour les comparer à des milieux plus modifiés par l’homme, que ce soit dans les fleuves ou dans les petits cours d’eau forestiers (appelés criques en Guyane). Parmi les impacts anthropiques, je me suis en particulier intéressé à l’exploitation d’or qui génère d’importantes perturbations pour les écosystèmes aquatiques. Enfin, je m’intéresse depuis quelques années au développement d’une nouvelle méthode d’échantillonnage des poissons de Guyane basée sur la collecte d’ADN libre dans l’eau. Cette méthode appelée Metabarcoding environnemental, permet d’inventorier les organismes sans les collecter, ce qui permet de s’affranchir d’une partie des biais méthodologiques propres aux techniques traditionnelles de capture, et donc d’obtenir une meilleure image des communautés de poissons.

Participants

Jean Baptiste
Decotte
Jean Baptiste,Jerome Decotte,Murienne
Jean-Baptiste est directeur de l’association VigiLIFE. Il est chargé de la coordination de l’association, de la gestion des programmes de connaissance de la biodiversité et des programmes de permaculture. Il réalise également les vidéos de l’association pour sensibiliser le grand public et valoriser les programmes effectués. Initialement, Jean-Baptiste est diplômé d’un master en ‘Biodiversité et Gestion de l’Environnement’. Après des expériences dans la conservation d’espèces menacées ou emblématiques en France (Triturus cristatus), au Brésil (Callithrix jacchus et Sapajus flavius) et en Russie (Ursus arctos), il se forme à la permaculture et voit en elle un moyen de faire coexister durablement l’Homme et la Nature. Il rejoint en 2015 le laboratoire SPYGEN, un laboratoire pionnier dans le développement des techniques de Metabarcoding environnemental, pour travailler sur la partie Conservation de la Biodiversité du laboratoire. Outre la gestion de...
Jerome
Murienne
Jean Baptiste,Jerome Decotte,Murienne
Jérôme Murienne (CR CNRS HDR) est responsable de l’équipe DEEP au laboratoire Evolution et Diversité Biologique (Toulouse). Il est aussi coordinateur du projet DIAMOND (Dissecting and MONitoring amazonian Diversity 2016-2019) financé par le labex CEBA et du projet DEBIT (DEcoupling Biodiversity dimensions in Tropical ecosystems 2018-2021) financé par l’Agence Nationale pour la Recherche. Il a publié plus de 40 articles de rang A et 4 chapitres d’ouvrages (1200+ citations, h-index=21). Il est spécialisé en phylogénie moléculaire et dans la caractérisation moléculaire de la biodiversité par barcoding et métabarcoding.