Porteur
Emilie Mosnier
Session
2018
Co-porteur(s)
Titre
Charge virale communautaire : un marqueur de l’impact et suivi du VIH sur les populations Guyanaises en zone frontalière.
Résumé
Contexte
La Guyane est la région française la plus impactée par le VIH (classé selon l’OMS en état d’épidémie généralisé). Cependant cette épidémie est hétérogène et certaines populations clés sont plus particulièrement touchées (notamment entre autres les migrants).
Les zones frontalières, en cumulant la présence importante de population à risque mais aussi l’éloignement des structures de soins, représentent des zones stratégiques où le contrôle de l’épidémie devrait être optimisé.

Objectifs
La charge virale correspond à la quantité de virus présent dans le sang. Au sein d’une communauté, il a été démontré que le taux moyen de charge virale (appelé charge virale communautaire) est un bon marqueur du risque de transmission.
L’objectif principal de notre projet est d’identifier les caractéristiques clés des PVVIH en Guyane au travers de l’analyse de la charge virale communautaire en zone frontalière franco-brésilienne. L'étude permettra de décrire le contexte social, économique, géographique et biologique des PVVIH afin de mieux comprendre la dynamique de l'épidémie. En terme de santé publique, les résultats de cette étude sont particulièrement importants car ils permettront d’adapter les stratégies de dépistage et de prise en charge grâce à la compréhension des flux migratoires de cette zone. Les actions de prévention réalisées dans cette zone pourront également être plus ciblées et adaptées.
Type de projet
Projet OHM
OHM(s) concerné(s)
  • Oyapock
Disciplines
Géographie, Médecine, Santé publique
Image

Porteur

Emilie
Mosnier
Diplômée d'un doctorat de médecine et de science (épidémiologie, santé publique et recherche clinique), mon expertise est centrée sur la recherche en santé communautaire en milieu tropical. En tant qu'investigatrice principale et co-gestionnaire de 2 gros projets de recherche et clinicienne sur la zone frontalière de l'Oyapock, je dispose d'une bonne connaissance des acteurs locaux et régionaux ainsi qu'une bonne connaissance des problématiques et enjeux scientifiques de cette zone. Les travaux que j'ai déjà effectué m'ont permis d'obtenir la confiance de multiples bailleurs de fond et de développer des projets de recherche-action transdisciplinaires ambitieux auquels cette demande participe.

Participants

Aurélie
RABIER
Aurélie,Paulo,Noé,Sophie RABIER,PIETER,GUIRAUD,RHODES
Formation:
2011 : diplôme d'ingénieur en Génie Biologique et Microbiologie Appliquée, ESIL (Marseille)

Expériences professionnelles:
Oct 2015 – Sept 2017: Chef de Projets Cliniques Européens. F-CRIN, Toulouse.
Avr 2014 – Sept 2015: Chef de Projets Cliniques. Institut de Cardiométabolisme et de Nutrition (ICAN), Paris.
Dec 2012 – Avr 2014: Attachée de Recherche Clinique. Institut de Cardiométabolisme et de Nutrition (ICAN), Paris.
Dec 2011 – Dec 2012 : Attachée de Recherche Epidémiologique. Société LA-SER, Paris.

Rôle dans le projet concerné: chargée de projet.
Missions pressenties: Coordination les différents acteurs, démarches réglementaires, recueil de données, suivi opérationnel, logistique et administratif.
Paulo
PIETER
Aurélie,Paulo,Noé,Sophie RABIER,PIETER,GUIRAUD,RHODES
Diplômé en Architecture et Urbanisme de l'Université Fédérale de Rio de Janeiro (1986) et en Economie à l'Université Cândido Mendes (1986), Paulo Pieter a réalisé une maîtrise (1994) et un doctorat (2005) en géographie à l'Université fédérale de Rio de Janeiro.
Il a reçu le prix Capes de Teses dans le domaine de la géographie en 2006, et a rejoint le Département des Endémies de l'ENSP / FIOCRUZ en tant que chercheur invité en 1994, en géographie de la santé.
Il est actuellement professeur / chercheur au Laboratoire des maladies parasitaires de l'Institut Oswaldo Cruz, agissant en tant que professeur collaborateur du programme d'études supérieures en médecine tropicale. Il est également chercheur associé du Retis Research Group du Département de Géographie de l'Université Fédérale de Rio de Janeiro.

Rôle dans le projet concerné: Paulo Pieter apportera son expérience dans le domaine de la géographie humaine et de la santé publique, de par sa...
Noé
GUIRAUD
Aurélie,Paulo,Noé,Sophie RABIER,PIETER,GUIRAUD,RHODES
Formation et expériences professionnelles:

2012-2016 : Doctorat en Sciences économiques. La relocalisation agricole et alimentaire en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une étude multi-approche des circuits courts (2000 – 2015), et préparé sous la direction de Juliette Rouchier (LAMSADE) et Vincent Lapperrière (ESPACE). Mention Très honorable et Félicitations du jury à l’unanimité. Réalisé au sein de l’école doctorale 372 sciences économiques et de gestion d’Aix-Marseille et du laboratoire du GREQAM. Jury : Gilles Allaire, Monique Poulot, Yuna Chiffoleau, Jean-Benoit Zimmermann, Jean-Noël Consales.

2010-2012 : Master 2 de Géographie, « Structures et Dynamiques Spatiales ». Entre compréhension et aide à la décision : modélisation de l’émergence et de l’évolution de réseaux de circuits courts localisés, encadré par Vincent Laperriere (ESPACE), Université de Provence. Mention Bien.

2009-2010 : Master 1 de Géographie, « Structures et...
Sophie
RHODES
Aurélie,Paulo,Noé,Sophie RABIER,PIETER,GUIRAUD,RHODES
Sophie Rhodes est la Directrice de l'association !Dsanté, association qui représente la France dans le programme OCS (Oyapock Coopération Santé).
!Dsanté oeuvre à la prévention et à la formation dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive, sur le bassin de l'Oyapock.

Rôle dans le projet concerné: support administratif, financier et logistique. Lien avec OCS, conseils pratiques.