Type
ACLN
Auteur(s)
Boudoux d’Hautefeuille M.
Année
2013
Titre
La frontière franco-brésilienne (Guyane/Amapá), un modèle hybride entre mise en marge et mise en interface
Revue/Programme
Confins
Édition
[En ligne]
Numéro
17
Pagination
OHM concerné(s)
  • OHM Oyapock

En géographie des frontières, la modélisation constitue une pratique qui n’est pas systématisée. Il s’agit d’un objet de débat au sein de la discipline, rejoignant plus largement les controverses existantes autour de sa/ses théorisation/s. Quelques auteurs se sont néanmoins risqués à proposer des « modèles » d’effets-frontière et de relations transfrontalières, pouvant être appliqués à divers cas d’étude. On peut citer les « six exemples d’effet-frontière » que proposent J.-P. Renard et P. Picouet : l’intégration de marges, l’effet de dissymétrie, l’effet de dysfonctionnement, l’effet d’abri et de transit, l’effet créateur et accumulateur, et enfin le métamorphisme de contact qui opère la création d’un système spatial transfrontalier (Renard et Picouet, 1993, p. 7). Sous forme de catalogue, plutôt que de typologie englobante, les deux auteurs proposent des schémas de synthèse modélisant des lectures de compositions territoriales pouvant exister aux frontières.